bouddhistes

A la découverte d’un pays encore secret, la Birmanie avec Thantar Win

L'œil du guide

Thantar Win est guide en Birmanie depuis plus de 13 ans. Elle a vu son pays émerger de la brume et devenir de plus en plus démocratique au fil des années. Aujourd’hui, la Birmanie est une destination qu’il faut découvrir vite avant qu’elle ne se transforme trop et perde de sa singularité. Thantar Win nous invite à découvrir ce pays d’Asie qui a tant à offrir.

Thantar Win habite à Rangoon, la plus grande ville de Birmanie, mais elle est née à Nat Mauk dans la région de Magway. Après avoir appris notre langue à l’Alliance française et à l’université des langues étrangères de Rangoon, elle s’oriente vers le métier de guide en 2003. « Je n’ai encore jamais eu la chance de visiter la France mais cela sera bientôt chose faite car, en octobre 2017, j’ai prévu d’aller en Bretagne pour l’anniversaire d’une très bonne amie ! J’ai vraiment  hâte de découvrir ce pays que je connais à travers tous les touristes français que j’accueille en Birmanie depuis des années… »

Thantar Win, guide birmane depuis plus de 13 ans.
Thantar Win, guide birmane depuis plus de 13 ans.

Thantar Win est passionnée par son pays et sa culture préservée. Une authenticité qui constitue, selon elle, l’atout principal de la Birmanie. « Beaucoup de visiteurs sont surpris et enchantés de découvrir que nous avons conservé nos coutumes et nos modes de vie traditionnels sans trop céder aux modes occidentales. Le pays change très vite depuis ces dernières années et la modernité est de plus en plus présente, mais comparé à nos voisins, la Thaïlande en tête, on trouve en Birmanie une ambiance et un art de vivre très exotiques pour les occidentaux car assez éloignés de ce qu’ils ont l’habitude de trouver chez eux… » En effet, il est encore rare de trouver ici les grandes chaînes de restauration et les grandes marques de vêtements qui sont présentes partout ailleurs sur la planète. Les birmans sont encore souvent vêtus avec les habits traditionnels, dont le longyi que portent la très grande majorité des hommes et des femmes. Il s’agit d’une sorte de jupe en tissu que l’on ne retrouve nulle part ailleurs en Asie. Malgré l’ouverture croissante du pays, la mondialisation ne semble pas encore avoir trop modifié les habitudes de vivre des birmans. Et c’est bien cela qui donne un charme fou à ce pays.

Le longyi, vêtement traditionnel birman est toujours porté par ses habitants.
Le longyi, vêtement traditionnel birman est toujours porté par ses habitants.

Quand on demande à Thantar Win ce qu’elle préfère faire découvrir aux visiteurs dans son pays, sa réponse fuse : Bagan ! « Ce site qui s’étend sur près de 50 kilomètres carrés est unique au monde. Imaginez des milliers de temples répartis sur une surface toute plate où il n’y a pas beaucoup de végétation. Lorsque l’on est au sommet d’un temple, on peut en admirer des dizaines d’autres tout autour, c’est magnifique. Je conseille de se promener dans la région en vélo pour prendre son temps et découvrir les temples les uns après les autres. Comme c’est tout plat ici, ce n’est pas trop fatigant ! »

Un pêcheur birman sur le lac Inle.
Un pêcheur birman sur le lac Inle.

Bagan, situé dans la province de Mandalay, constitue effectivement l’une des attractions majeures de la Birmanie. Mais Thantar Win cite aussi le lac Inle comme étant un des grands incontournables à voir lors de votre passage en Birmanie. Y naviguer en compagnie des pêcheurs qui lancent à l’eau de grands filets depuis leur petite barque au matin est une expérience marquante.

Le pays ayant longtemps été fermé au reste du monde et n’étant pas encore trop développé économiquement, Thantar Win conseille d’apporter avec vous tout ce dont vous pouvez avoir besoin durant votre séjour : des vêtements confortables et légers, des médicaments, même les plus simples comme l’aspirine ou les anti-moustiques, car vous n’êtes pas certain d’en trouver facilement en dehors de la capitale touristique qu’est Rangoon.

Bagan, magnifique site de temples.
Bagan, magnifique site de temples.

Thantar Win  conseille aussi d’aller faire ses courses au marché Bogyoke à Rangoon, où l’on trouve tout ce que le pays peut offrir. Dans ce vaste bâtiment d’inspiration coloniale, on trouve de l’artisanat local, des antiquités. Et notre guide suggère aussi de bien prendre le temps de déguster la cuisine locale qui est très spécifique à ce pays. « Mon plat préféré est la salade de thé vert. Dans la cuisine birmane, on mange des soupes acides à base de sauce de tamarin. J’aime bien les plats épicés. Mais la spécificité de la cuisine birmane, c’est de marier différentes saveurs dans un même plat. Les gens ici aiment manger acide, salé et piquant en même temps ! »

Extérieur du marché Bogyoke à Rangoon.
Rangoon, capitale touristique birmane.
Rangoon, capitale touristique birmane.